Relance des filières en mer

Une étude prospective de relance de la mytiliculture régionale en mer ouverte a été confiée au cabinet Via aqua. Cette étude intégrera les particularités de la production en mer, la prédation d’aujourd’hui et demain, les investissements et équipements nécessaires et tout autre facteur, pour permettre de répondre de conforter et développer cette production.

Quelle est la rentabilité de cette production ? Quels sont les modèles économiques d’entreprise pour relancer la production ? Quels investissements prévoir ? Comment permettre aux entreprises et nouveaux installés de repartir à la mer ?…
A partir d’enquêtes auprès des producteurs concernées, de rencontres avec les acheteurs et opérateurs aval au sens large, d’exploitation des attentes des consommateurs, d’analyse documentaire, le cabinet Via aqua sera à même de nous fournir ses premières conclusions et réponses à nos questions cet automne !

Dégustations

Le groupe de travail « Dégustations Hérault » s’est réunis et a formalisé les attentes et propositions des professionnels concernés pour être proactif dans la mise en place du futur arrêté préfectoral qui reprécisera le cadre de ces activités. Avec sérieux et passions les gérants de dégustations ont pu préparer leurs arguments qui ont été présentés aux Services de l’Etat. Si l’objectif premier est toujours de plus valoriser la production conchylicole et les métiers, les attentes sont également du côté de l’harmonisation des produits proposés, des règles entre DPM et privés mais aussi limiter l’impact de ces flux de clientèle vis-à vis de la production environnante.

Une question centrale largement discuté avec l’administration demeure la carte des produits annexes pouvant être proposés aux clients, le tout dans une logique de différenciation par rapport à la restauration.

Dans le cadre du Contrat de filière la promotion collective des dégustations de l’Aude et de l’Hérault pourra être envisagée en lien avec les collectivités territoriales et les acteurs du tourisme.

Label agriculture biologique

Le nouveau règlement européen Agriculture Biologique doit entrer en application l’année prochaine. Les conchyliculteurs de Méditerranée ont été pionniers dès 2012 pour développer ce label sur les huitres et les moules et il représente des débouchés importants pour la douzaine d’entreprises concernées.

Les producteurs sont fortement impliqués pour assurer la pérennité de ce label générateur d’image positive pour tous sous nos latitudes. Ils suivent donc avec grand intérêt les débats nationaux pilotés par l’INAO pour la mise en application de ce futur règlement. La question majeure du futur règlement étant de connaitre les différents critères sanitaires, écologiques et environnementaux qui seront retenus pour pouvoir prétendre à la labellisation. En complément un travail sera conduit à la rentrée, avec le CNC, pour définir les règles de conduite des coquillages afin de permettre la mixité entre les produits certifiés Agriculture Biologique et non certifiés pour une même entreprise.

Annuaire des professionnels des produits de la mer

Afin de faire connaître et développer les échanges en circuits courts entre les entreprises de l’Hérault, la CCI réalise un annuaire des professionnels de la mer. Cet annuaire sera diffusé auprès des restaurants, magasins spécialisés et grandes et moyennes surfaces du département et de la Région Occitanie. Pour développer votre réseau commercial et vous référencer gratuitement nous vous invitons à cliquer sur le lien suivant : référencement en ligne