Les actions intégrées au Contrat de filière seront définies en relation étroite avec la profession. Une concertation sera donc menée avec les conchyliculteurs de la région Occitanie et veillera à intégrer à la fois les enjeux globaux de notre filière à l’échelle méditerranéenne et Occitanienne, mais aussi les problématiques locales de chacune des zones de production de la lagune de Thau à Leucate en passant par Vendres et Gruissan.

Pour rédiger le plan d’actions opérationnel une série de rencontres sera organisée prochainement sur les thématiques suivantes :

  • Installation/Transmission
  • Promotion/Communication sur la filière et ses externalités, les métiers et les produits
  • Innovation dans les pratiques de production.
  • Adaptabilité aux enjeux environnementaux
  • Prospection pour le développement de la filière en mer.
  • Accompagnement de la diversification des entreprises en vente directe et tourisme conchylicole

Sur la base de vos désirs, et des priorités de de nos partenaires, le Contrat de filière fera ainsi état d’une batterie d’actions concrètes à (co-)conduire à court, moyen et long termes pour répondre aux axes thématiques stratégiques.

La signature du Contrat de filière avec l’ensemble des partenaires (Services de l’Etat, collectivités, consulaires, recherche et développement…) est prévue début 2021.

L’ambition et le challenge de la démarché sont :
« D’ici 2030, grâce à des idées nouvelles et un travail collectif concerté, les conchyliculteurs de méditerranée auront su élaborer, maintenir et valoriser des produits de qualité.
Le tout en imposant une belle notoriété de durabilité de la lagune et de la conchyliculture méditerranéenne. »